Changement d’heure 2

Bon… à bien y penser… je crois que j’ai fait une erreur hier dans mon texte… et je m’en excuse. L’erreur est sur le fait qu’il ferait plus/moins clair pour la conduite au petit matin et je dois avouer que l’homme de l’interview avait raison… un brin mélangeant, ces changements d’heures. Donc, il est maintenant 8:00 du matin et un ciel magnifique s’étale devant moi… en réalité, il est 7:00 du matin à l’heure normale… l’heure qu’on retrouveras enfin en fin de semaine au Canada… donc, en effet, on aura un chouia de luminosité en plus le matin jusqu’en décembre, au moment où la noirceur s’allonge de plus en plus… mais il fera noir plus tôt.

Pardonnez mon moment de confusion 🙂

Changement d’heure

Bon, je viens de lire 2 articles de Météo-Média (je vous mets les liens çi-dessous) qui m’ont un brin choqué. Je vous explique.

Il y a plusieurs illogismes dans ces textes dont le fait que l’heure normale serait l’heure d’été. Non, l’heure normale est l’heure d’hiver donc, quand cet homme interviewé dans la petite vidéo dit que l’heure normale c’est aussi une question de sécurité car il fait clair une heure de plus le matin pour se rendre au travail jusqu’en mi-décembre, bien… il a tort car, monsieur, l’heure normale est l’heure d’hiver donc, à l’heure normale, on recule les horloges d’une heure donc, il fait noir plus tard le matin.

Le monde entier est à l’heure normale (regardez la mappe dans l’article), c’est l’heure adaptée à nos rythmes biologiques humains en harmonie avec notre planète. Une heure qui nous régule depuis des millénaires.

Alors, maintenant que nous serons de retour à notre heure normale, pourquoi en changerions-nous à nouveau au printemps ? Question d’éclairage ? Bien, nous ne sommes plus au Moyen-Âge et la vie nocturne de nos cités est aussi achalandée que la diurne donc… puis, on a de l’éclairage artificiel et la majorité des gens passent leurs soirées devant la télé. Donc, cela ne changerait rien de modifier l’heure à nouveau au printemps.

Que l’on soit tributaire de l’économie des américains n’a rien à voir dans les changements d’heures… aux États, ils ont aussi des décalages horaires donc on s’adapte. Si les américains veulent changer leur heure, grand bien leur fasse, nous on est Canadien ou Français ou autre et on n’a pas à suivre l’illogisme des américains. Les ¾ du monde ne s’amusent pas à changer leur heure alors, pourquoi le fait-on ?

Oui, le changement d’heure ~ de l’heure normale à l’heure d’été ~ provoque des troubles de la santé, de la fatigue, un dérèglement de l’horloge bio-rythmique de notre corps en plus de nous déphaser d’avec les autres pays voisins qui sont, eux-aussi, dans les mêmes zones horaires et qui restent à l’heure normale. Dans les régions agricoles, les changements d’heures affectent les animaux. Les changements d’heures font perdre du temps aussi car il faut remettre toutes les horloges à la bonne heure et certaines horloges sont haut-placées donc, dangers de chutes. J’ai vu des endroits où les gens ont mis des notes près des horloges disant de rajouter une heure à l’heure indiquée par l’horloge… ça évite de grimper.

Dans le second article titré ~ mélodramatiquement ~ « Le début de la Grande Noirceur », l’auteur parle comme si le changement d’heure changerait qq chose au fait qu’en hiver, il fait noir plus tard le matin et plus tôt le soir ; comme si on s’en retournait à une ère barbare en revenant à l’heure normale. C’est normal qu’il fasse noir plus tôt en hiver, cela est ainsi depuis des milliers de millénaires alors… ça change quoi d’essayer de modifier les aiguilles de l’horloge ? Raison que nos ancêtres célébraient le solstice d’hiver qui annonçait, enfin, que les jours recommençaient à se rallonger tout doucement ; de là nous vient aussi la tradition du sapin illuminé qui n’a rien à voir avec la christianité… les Anciens illuminaient les sapins avec des chandelles pour illuminer la nuit la plus longue de l’année pour célébrer le retour graduel de la lumière.

C’est un cycle normal, un cycle naturel qui devrait nous inciter à ralentir notre rythme de vie, à hiberner un petit brin… et je crois que le fait qu’il y ait tant de grippe et de rhumes, tant de fatigues et de dépressions en hiver est tout simplement un message de notre corps demandant ce ralentissement normal pour retourner vers l’harmonie avec notre planète… mais nous sommes coincés dans des vies active 12 mois sur 12, où l’on court de gauche à droite sans arrêt, où l’on travaille sans arrêt, où on s’énerve les sangs, où l’on poursuit la minute suivante sans prendre le temps de vivre la minute présente. Regarder les animaux, la végétation… tout se ralentit, hiberne d’une certaine façon. C’est ce que nous devrions faire aussi, modifier un tant soit peu nos activités, ralentir notre rythme, nous harmoniser avec la nature qui nous entoure.

Bref, n’y a-t-il pas des trucs plus important dans notre vie que de consacrer nos énergies à changer les heures ? Nous sommes dans une bizarre civilisation qui cherche à tout modifier ce qui ne devrait pas être modifié. À part de l’heure, on veut modifier la bouffe en la manipulant d’une façon qui nous rend malade et qui raccourci notre qualité de vie et nous fait souffrir pour rien ; on modifie des lois naturelles avec abus ; nos scientifiques se prennent pour des dieux et jouent avec des dimensions qu’ils ne connaissent pas avec des résultats qui pourraient être catastrophiques pour la planète entière et peut-être même l’Univers. Alors, ne peut-on juste vivre normalement, tranquillement… ok, s’inventer qq ordinateurs intéressants mais… avons-nous réellement besoin de tout le reste, de tout ce qui s’en vient ? Quand on voit les recherches et les inventions en cours actuellement… bien… ça fait un brin peur.

Pas un retour à des ères archaïques, bien sûr, mais un retour à une vie plus saine et naturelle… en commençant par arrêter cette stupidité de changement d’heure et de retourner vers l’heure normale en tout temps, avec le reste du monde.

 

https://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/changer-lheure-une-habitude-inutile/74004/

 

https://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/la-noirceur-avant-17-h-cest-pour-bientot-voyez-quand/73694/

 

Israeli arms sales to Africa double in 2013

So… why are they taking american weapons galore if they are making so many? They are taking money (many billions of $ per year) from U.S., France, Germany and many other European countries. Why they give them this money depriving their own people from necessary services? They are warmongers, selling and spreading death and governments continue to give them our money… Why????

The Ugly Truth

WAR IS BUSINESS

Total weapons exports drop $1 billion, but overall trend for past decade is up

View original post 235 more words

Mensonges au Sujet de la Syrie????

Je viens de lire cet article Lying About Syria, and the Lying Liars Who Lie about Lying, et je dois admettre qu’il m’a fait réagir avec un mélange de colère et de désespoir et qu’il a suscité pas mal de questions ainsi que de révoltes dans mon esprit – question qui, j’en suis certaine, vous asticotent aussi.

Bon. Le gouvernement syrien dit qu’il n’a jamais lancé ces bombes chimiques sur ses habitants. Faut-il les croire ou non ? Bonne question. Bon… disons que ce n’est pas eux et que ce sont les rebelles. Est-ce que les rebelles auraient lancé ces bombes sur leurs amis, leurs familles, leurs compatriotes ? J’en douterais mais si oui, qui leur aurait donné les armes chimiques ? Autre scénario, si ce n’est ni l’un ni l’autre et si tout ceci n’est pas une gigantesque farce et si vraiment ces 1,300 enfants et adultes ont vraiment été tués, la question est donc, qui l’a fait ? Si ce n’est pas la Syrie donc c’est quelqu’un qui n’est pas très loin et qui a un stock de ces armes. Ou… serait-ce une troisième colonne, à l’intérieur de la Syrie, qui agirait sous les ordres et serait armée par un autre pays qui aurait avantage à fomenter le trouble encore un peu plus et qui ferait passer la responsabilité sur le dos d’Assad pour que la communauté internationale permette une certaine ingérence ? Hmmmm… juste des questions que je me pose en passant.

L’auteur de cet article –David Swanson – décrit sa réaction au sujet du titre d’un article du Los Angeles Times intitulé « Les Etats-Unis se préparent pour une possible revanche contre la Syrie » (en passant, une revanche contre quoi ?). Donc, il écrit – et je cite – « La Syrie n’a pas attaqué les É.U. non plus que ses territoires occupés ni ses forces impériales… ». Bon là, je me suis presque étouffée. Est-ce qu’on parle ici de démoncratie ou en est-on encore aux temps barbares des envahisseurs du style Genghis-Khan-et-Conquistadors qui s’étendaient les griffes sanguinolentes sur le reste du monde ? Ai-je bien lu ? On parle bien ici, dans notre beau 21ième siècle, de territoires occupés et de forces impériales américaines ? Tout un gros morceau à avaler ça et ça fait peur !

Puis, monsieur Swanson en vient à parler de la Charte des Nations Unies où il est dit qu’il est illégal d’utiliser menaces ou force contre un autre pays. Bon bien, j’ai ri là. Quelle farce ! Les É.U. ne sont même pas capable de respecter leur propre Charte des Droits et Libertés, pourquoi voulez-vous qu’ils respectent celle de l’ONU ?

Cet extrait de l’article me fait frissonner d’horreur :

« Obama a aussi contacté David Cameron, Premier Ministre de l’Angleterre » note le L.A.Times « pour discuter des développements en Syrie. Les deux s’opposent, à l’unisson, sur l’utilisation d’armes chimiques, commente la Maison Blanche après l’appel. »

Bien, excepté pour les bombes au phosphore et le naplam. Ceux-çi sont considérés comme étant les « bonnes armes chimiques » et le gouvernement américain est contre les « mauvaises » armes chimiques, donc votre journal ne vous ment donc pas. (…dit monsieur Swanson)

Quelle farce ! Obama et Cameron qui s’unissent contre les armes chimiques. Alors pourquoi est-ce que les américains ont fourni ces mauvaises armes chimiques à Saddam Hussein pour combattre – incognito bien sûr – certains supposés ennemis des É.U. pour ensuite se faire démolir la tronche parce qu’il  les a utilisés… bon oui, il ne les a pas utilisé vraiment sur la bonne cible mais tout de même. Et pourquoi les américains continuent-ils la fabrication et la donation à Israël de ces mauvaises armes de destruction massives comme les bombes au phosphore, les toxiques munitions à l’uranium appauvri (guerre d’irradiation déguisée), les bombes à fragmentation, le napalm de ce cher Monsanto et autres horreurs de même style ?

Pourquoi des pays – quelque soient leur nom ou leur puissance – peuvent-ils fabriquer et posséder en grand nombre et en toute impunité, de telles armes ? Et pourquoi ont-ils donné des armes aux Syriens ? Armer des envahisseurs assoiffés de sang, des faiseurs de guerres, des égomaniaques qui trippent sur leurs pouvoirs et des bêtes génocidaires est bien loin d’être une idée faramineuse. Pourquoi fomenter le trouble dans des pays à tendance explosive en leur donnant des armes de destruction massives ?

Ne me dites pas que les américains ne pourraient pas utiliser ces milliards et ces billions de dollars pour sa population de pauvres affamés, les aider à se loger convenablement, à se soigner, à s’éduquer. Ils pourraient revoir leurs valeurs et redevenir un pays qui ne serait plus un état policier et où la liberté retrouverait ses valeurs. Cet argent pourrait être utilisée pour nourrir adéquatement le peuple au lieu de promouvoir ces omg toxiques qui empoisonnent tout. Cet argent pourrait servir à faire le bien au lieu de nourrir ces scientifiques-fous qui se prennent pour des dieux et qui veulent refaire la création mais suivant le stupide pattern de leurs esprits tortueux.

Bon, je m’écarte du sujet… revenons à l’article. Donc, si j’en crois Obama, il y a de bonnes armes chimiques et des mauvaises armes chimiques. Mais quelqu’un peut me dire qu’est-ce que ça change aux yeux des victimes ? Ça leur fait quoi que ce soit une bonne ou une mauvaise bombe? Une mort plus « propre » ? Quelle différence que ça fait de mourir gazé par des vapeurs toxiques, ou d’avoir la peau, les yeux et les poumons brûlés par une bombe au phosphore, ou encore d’être déchiqueté en petits morceaux par les bombes à fragmentation, ou d’être condamné à une affreuse mort lente par irradiation ? Ça change quoi ?

C’est criminel ! Une arme, quelle qu’elle soit, est une arme et il n’y a pas de bretelles à se péter que de tuer des enfants, des vieillards et des adultes innocents… quelle que soit leur pays. C’est un crime et juste le fait de penser, de créer et de vendre de telles armes devrait être sévèrement punissable par la loi.

En passant… vrai ou non???… il y a quelques semaines, j’ai lu plusieurs articles sur le fait que la Maison Blanche aurait donné son accord pour une attaque chimique en Syrie qui pourrait être blâmé sur le dos d’Assad et permettant de ce fait, une intrusion de la communauté internationale et une action militaire. Si cela s’avère vrai, ce serait une étrange coïncidence, non ?

Maintenant, Chris Cuomo aurait supposément dit, d’après l’article de monsieur Swanson : « Qu’il y aurait évidence que le gouvernement syrien aurait déjà utilisé ces armes dans le passé ». Étrange commentaire dont on nous a rabâché les oreilles il n’y a pas tellement longtemps un brin avant l’attaque en Irak, non ? Est-ce que les É.U. vont se permettre de s’attaquer à Assad comme ils l’ont fait avec Hussein ?

Puis, David Swanson continue en disant :

Cuomo, frustré par son désir de cadavres syriens, se prévaut du standard John McCainisme. Le sénateur McCain, Cuomo dit, pense que la crédibilité américaine serait entachée si l’on n’attaque pas la Syrie

Qui est ce Cuomo, de toute façon ? Et McCain… quelle mentalité de clocher stupide, violente, bornée pour quelqu’un qui se pavanait et voulait être président de É.U… Ça fait vraiment peur.

Pauvre Syrie ! Ils sont sans doute les prochains en liste pour rejoindre l’Irak, l’Afghanistan et le Pakistan. Pays tourmentés pleins de morts, de bains de sang, de génocides, de maladies, de peurs, d’horreurs qui essaient faiblement de survivre sous la noire ombrelle de la démoncratie et de leur propres gouvernement. Qui sait. Peut-être aussi qu’une autre « attaque » en sol américain se produira, utilisant cette fois-çi les mauvaises armes chimiques. Attaques qui – comme le 9-11, fomentés par des petits génies des sous-gouvernements américains – tuerons encore plus d’innocents et seront l’excuse pour une nouvelle guerre. Quelle anxiété que de voir le pouvoir entre les mains de tels maniaques à l’esprit tortueux qui n’ont qu’un seul but… le contrôle total, et qui considèrent tous ces morts innocents comme des dommages collatéraux.

J’aimerais aussi comprendre ce que cet idiot voulait dire que la crédibilité des É.U serait entachée si la Syrie n’était pas attaquée ? Y a-t-il une crédibilité que d’aller en terre étrangère, d’attaquer, de bombarder et de tuer des innocents dans leurs villes, dans leurs maisons, dans leurs lits ? Est-ce que leur réputation de guerriers-fous (warlords) vaut la mort de milliers d’innocents ? Je me demande si c’est un sujet sur lequel ils se pavanent en rigolant dans leurs meetings, tout en sirotant leurs whiskey ?

Monsieur Swanson dit aussi que les lois internationales interdisent les attaques et les prises de pouvoir ou coup d’état en terres étrangères. Hmmm, bien, il semble que quelqu’un a oublié d’en avertir les Bush quand ils ont attaqués l’Irak… par deux fois… puis l’Afghanistan et le Pakistan (et bien d’autres…) et maintenant, pour plaire à Israël, considèrent-ils de mettre l’Iran au tableau de chasse ?

Qui fait ces lois internationales de toute façon ? Qui va donner le coup de règles sur les doigts de celui qui fera fi de ces lois ? Qui jugeras le coupable ? Et qui renforcera la sentence ? Personne, j’en ai bien peur. Ces lois, je crois, ne sont que façade, qu’un écran de fumée pour faire croire aux gens qu’ils sont protégés.

Ces attitudes stupides entraînent le monde vers une guerre horrible qui pourrait détruire notre civilisation (si on peut appeler ça une civilisation) et pourquoi finalement ? Juste pour le profit du mini-minorité à l’égo super enflée et qui se croient les maîtres du monde et se pensent meilleurs que tous les autres parce que leurs porte-monnaie sont bien dodus. Ils pensent que leurs menaces vont nous faire taire et que nous ramperons comme des vermisseaux et que nous serons leurs esclaves… non, je ne crois pas.

J’espère de toute mon âme et de tout mon cœur que tout le monde se réveilleras bien vite et qu’ils se rebellerons pour arrêter cette insanité avant que nous ne soyons plongés dans cet affreux, redoutable et effroyable bain de sang et que nos cités ne soient réduites en poussières vitrifiées hautement radioactives.

http://www.washingtonsblog.com/2013/08/lying-about-syria-and-the-lying-liars-who-lie-about-the-lying.html

The Lies About Syria???

This article Lying About Syria, and the Lying Liars Who Lie About the Lying is quite an article and made me react with a mix of anger and desperation and raised a lot of questions and revolt in my mind – questions many of you has too, I am sure.

First of all, Syrian government says they never used those chemical bombs (true or not? Should we believe them?). If not, is it the rebels who attacked their own friends, families and compatriots… if so… who gave them the weapons? So, IF it is not one of them and IF it is not a huge ugly farce and IF those 1,300 poor kids and adults had been really killed, then the question is… who did it? If it is not Syria then, it is somebody else not far away and who has those weapons in stock nearby? Or… maybe it is a third faction, inside Syria, armed by another country, who sent these gas bombs to cause trouble and international finger pointing on Assad. Er… Just a question that drifted through my mind.

Then, the author of the article – David Swanson – wrote of his reaction about a Los Angeles Times headline “U.S. prepares for possible retaliatory strike against Syria” (why retaliation, by the way?) … so he wrote – and I quote – “that Syria has not attacked U.S. or any of its occupied territories or imperial forces…” OOOOk! I almost choke on that sentence. Are we supposed to be in demoncracy or are we still in barbarian time where Genghis-Khan-and-Conquistador-style invaders were spreading their deadly claws over the rest of the world? Did I read well? “Occupied territories and imperial forces”? Wow! That’s a mouthful. Scary!

Then he goes on talking about the U.N. Charter and the illegality of using threat or force against another country. Well! I laughed at that one! They don’t even respect their own Charter so why do you want them to respect the international one?

This part gives shivers too:

“Obama also called British Prime Minister David Cameron,” says the LA Times, “to talk over the developments in Syria. The two are ‘united’ in their opposition to the use of chemical weapons, the White House said in a statement issued after the call.”

Well, except for white phosphorus and napalm. Those are good chemical weapons, and the United States government is against bad chemical weapons, so really your newspaper isn’t lying to you at all

What a farce when Obama and Cameron said they were “united” in their opposition to the use of chemical weapon. If so, why is the U.S. would have given Saddam Hussein the famous chemical weapons to fight – under cover – against some supposed U.S. enemies and then run after him because he used it… on maybe not the good target? And why do they continue to fabricate and give deadly weapons to Israel, weapons of mass destruction like white phosphorus, toxic DU ammunitions (irradiation war in disguise), cluster bombs, Monsanto wonderful napalm and other chemicals and horrific sh…tuff of the same style?

Why are countries – whatever their name and “power” – be allowed to fabricate such weapons and have such an arsenal (and we don’t talk about the nuclear sh…tuff here)? And why did they give weapons to Syria? Arming bloodthirsty, invaders, warmongers, power trippers and genocidal beasts is far from to be a good idea. Why fomenting more trouble by giving all of them weapon of mass destruction?

Can’t U.S. be able to use these billions and trillions of dollars for its own poor people, to feed them properly, to give them a roof over their head and medical, to help them to get a good education and to take their country back to the legendary land of the free without a police state and without spreading unrealistic fears to allow them to have a bigger grasp on their population? Could they use this money to give them proper nutrition instead of promulgating this gmo toxic waste that will destroy our civilization and environment? Could they use that money to do good around them instead of feeding mad scientist who think they are better than God and want to correct His Creation with their own twisted mind?

So, to come back to this article (sorry I digressed), if I believe what Obama said, there is good chemical weapons and bad ones… somebody can tell me what difference it makes to the victims? A “cleaner” death? What difference does it makes to be gassed by deadly vapors, or to have skin, eyes and lungs burnt by white phosphorus, or to be shredded to pieces by cluster bombs, or to be condemned to slow death by DU irradiation?

Speaking of which… true or not? But remember few weeks ago, there was big talks about some leaked emails divulging that the White House would have given the OK to a chemical weapons attack in Syria that could be blamed on the Assad’s regime and allowed – by this way – “foreign” and international military intervention. Strange coincidence, no?

This kind of thinking is criminal. A weapon is a weapon and there is no good in something that kills children, elders and innocent people of whatever countries. It is a crime. Just the thought, the research and the act of building such miserable devices should be punished by Law… but… is there any more real Justice in our world? It is freakingly crazy!

Now, Chris Cuomo who supposedly said: “There’s strong proof they used them already, though, in the past.” We have seen this pattern before, aren’t we? Will U.S. go after Syria’s president like they run after Hussein? And when David Swanson said:

Cuomo, his thirst for dead Syrian flesh perhaps getting a bit frustrated, reached for the standard John McCainism. Senator McCain, Cuomo said, thinks U.S. “credibility” is lost if Syria is not attacked.

Who is that Cuomo anyway? And McCain… what a stupid, violent, narrow minded, parochial mentality for somebody who was (is still?) running for presidency! Gosh! It is frightening!

Poor Syria! They will be another Iraq and Afghanistan and Pakistan. Tormented countries, blood baths, a place where genocide, death, disease, fear and horror root themselves under the montruous demoncracy black umbrella… and they will become another “occupied territory” under the coup of the American warlords. Or… maybe… a sudden attack in American territory with the “bad” chemical weapon will start another insane war on innocents as this attack will be like the 9-11, an inside job… frightening to have such crazy, twisted and insane people with governing power, with this kind of control and domination in their hand, and who consider death of people (even the one of their own) as collateral damage in their quest toward total control.

And I would like to understand why in the heck U.S. would lose credibility if Syria were not attacked? Somebody can explain that one to me? Is there credibility in going in foreign country and attack and drop bombs and kill innocent population in their own town and houses? Is a warmonger reputation worth the death of so many innocent and the destruction of a country? Is that something they boast and laugh about around a whiskey in their meetings?

Swanson said also that International Laws forbids attacking and overturning other nations governments… well seems that nobody told the Bush guys when they went and attacked Iraq… twice… and Afghanistan, and Pakistan, and then… to please Israel… Iran next.

Who is implementing these laws anyway and who would slap the hands of the one who go against these laws and what would be the penalty and who will carry through with the penalties? Nobody, isn’t it? Those International Laws are just smoke screen, an illusion to make people believe they have some kind of protection.

These stupid attitudes are bringing our world on the verge of an ugly war that could destroy our civilizations for what, finally? Just for the profit of a tiny-microscopic minority with inflated ego and who think that they are masters of the world and better than everybody else because of their chubby and money-plumped pockets. And they want us to shut up and let them treat us like slaves and push our faces in mud? I don’t think so.

Hope people will wake up in masses and stop this insanity before they plunge our world in a hideous, dreadful, appalling bloodbath and reduce our cities into vitrified ashes.

http://www.washingtonsblog.com/2013/08/lying-about-syria-and-the-lying-liars-who-lie-about-the-lying.html

Sel et Hypertension

Dans cet article (lien çi-dessous et article en anglais), il semble que médecins et recherchistes aient découvert que les personnes souffrant d’hypertension étaient porté à manger plus salé ce qui, d’après eux, serait une des causes de l’hypertension.

Alors, je me pose une question. Est-ce que quelqu’un aurait cherché le pourquoi ?  Sérieusement, tout le monde sait que lorsqu’une femme enceinte a un désir intense pour des fraises fraîches en hiver ou encore des cornichons marinés à 2:00 du matin, c’est que son corps a besoin d’un élément nutritionnel en particulier alors, pourquoi est-ce que dans le cas de l’hypertension, personne n’investigue vraiment l’élément (ou peut-être les éléments) manquant qui provoque ce débalancement.

Ils disent que le sel est mauvais pour la santé et que le sel provoque l’hypertension alors, pourquoi est-ce que les gens ont-ils ce besoin physiologique de sel ?

Nous avons besoin de sel pour vivre ; nous sommes constitué de 70% – ou à peu près – d’eau de mer. Le sel est vital mais, réfléchissons un moment… ne serait-ce parce que les gens – depuis les années ’50 – utilisent du sel altéré et raffiné ; un sel chimique et adultéré ; un sel mort qui n’est, en fait, qu’une masse sans vie de cristaux de sodium ? Si vous regardez la constitution chimique et naturelle des sels de mer comme le sel de Guérande ou l’Himalayen, ils sont encore tout pleins des éléments nécessaires à notre vie.

Si vous allez à l’hôpital pour une chirurgie ou à l’urgence, ils vous branchent sur des solutés salins… pourquoi ? Parce qu’on a besoin de sel. Mais, quelle sorte de sel la majorité d’entre nous utilisons ? Quelle sorte de sel trouve-t-on sur les tables des restaurants ? Quel sorte de sel les industries mettent – souvent en quantité astronomiques – dans notre bouffe en conserve, congelée, biscuits, viandes froides et etc. ? Certainement pas un bon sel gris, n’est-ce pas. Et on s’étonne de l’épidémie d’hypertension ? Et on dit aux gens de couper le sel, ce qui les rend encore plus malade.

Notre corps est une merveilleuse machine qui fonctionne en synergie ; une synergie de multiples éléments souvent en quantité infinitésimale, mais oh combien importantes. Les hommes de science, les docteurs, les grandes pharmas s’acharnent à isoler des éléments qu’ils croient importants et actifs dans une plante (par exemple) sans vraiment se préoccuper de sa structure élémentale, sans vraiment se demander comment fonctionne cette synergie et l’interdépendance de ces éléments dans le tout. La constitution de notre corps est également une synergie. Nous ne sommes pas un amas de pièces et morceaux collés tous ensemble… nous sommes un tout, une agglomération d’énergie qui vibre la vie en harmonie avec tout ce qui nous entoure.

Alors, au lieu de paniquer sur la quête de sel des gens, pourquoi ne pas en chercher la vraie cause et profiter de cette occasion pour utiliser du VRAI sel (en modération, bien sûr), pur et intouché, non-raffiné par ceux qui se prennent des dieux et qui manipulent sans vergogne les gènes de notre bouffe… et qui nous rendent malade.

http://blueheronhealthnews.com/site/2013/06/19/how-high-blood-pressure-cause-you-to-crave-this-unhealthy-substance/