Abandon Afghan Baby Found by Soldiers

This article caught my attention this morning and I started to read the comments. I was pleased of some nice comments but I was a bit shocked to see how many people are negative, full of hate and judgemental, how many don’t think for and by themselves but follow the brainwashing that medias and governments flood on the american people.

Many people in these comments accuse the mom but do we really know for sure why the mom left her baby there? A mom is a mom, whatever her nationality and she would not have done that without a reason if it is really her who put the little one there.

Maybe she put it there because she heard the soldiers coming; maybe she was hiding behind rumbles checking to be sure they saw the little one. Anyway, who are we to judge her. We don’t know her reason and her life. Maybe she died giving birth and somebody put the baby there to have the soldiers or somebody taking her. If the person who did that wanted the baby to be dead, they would not have wrapped her in a towel and not have put her on the road to be seen. They would just have let her to die hidden in the ruins strewn all around.

We had and still have a lot of women in our countries who abandon their babies, isn’t it? Many in churches or hospitals or orphenages or even on the street in garbage bags so, what is different?

The Afghan people — as well as several other countries in Middle East — are suffering tremendously. These people are like us.They love and they cry, they work hard and they have big dreams of peace and bright future, they love their wife/husband/children.

OK! They don’t have the same religion as you and their “god” is saying pretty violent things but… have you read your bible with all this violence and battles and killings and murdering of babies your “god” asked his people and angels to do? Have you read your history books to see all the miseries and killing and atrocious tortures your religion has done just because somebody didn’t have the exact same point of view as the pope or the priests? And should we talk about the cases of pedophilia and beating in schools? Well… nobody is perfect, isn’t it? But it seems that it is human to see the straw in other peopl eye but not seeing the big 10×10 beam in ours,
They have fear and hate, like us and until the day we all realize they are humans with emotions exactly like us, there will be hate and wars. People can have different ways of life, they might not eat like you or have the same way to do something but that doesn’t mean they are not human. Those people are bombed, killed, have everything they have destroyed, they come back home after work to find their home to the ground, their families killed, they see the bodies of their children dismantled and full of blood, they hold their little dead bodies in their arms and you expect them to be happy, serene and non-violent?

Come on, people, wake up and give your head a shake.

Oh! By the way, I am very happy that the little girl found a nice home and wonderful loving parents in her country. Wish her a beautiful life and hope she and her new parents will be protected from the drones bombs.

http://gma.yahoo.com/blogs/abc-blogs/afghan-baby-happiness-found-beside-road-gets-family-130312573–abc-news-topstories.html

What is wrong in this pattern?

Might not be a completely new one but I found this video on YouTube. Title: Mocking Jesus on Israeli TV.

Well! So, if I understand well this process, the jews are allowed to mock Jesus publicly, to consider all the non-jew living beings on Earth as useless and to genocide palestinians and all this is OK, but if somebody look at them a bit with a dark eye or a with mumbling tongue, that poor guy is called an anti-semite.

And if somebody say something against the muslim prophet Mahomet — even though they could be right — than their is howling, yelling, bombs and murders all over the world. But, if something as ugly as this video is on the web against somebody else religious or sacred personna, nobody react.

Hear me well, I am not a Christian neither than a Muslim but I just ask myself a lot of questions here and what happened these last days just reafirm my theory that religions and religious beliefs are the very base of wars. And it is so sad.

Many caricatures and wrong saying has been published against Buddha, Indian deities, Christian deities, etc… and no wars were started because of this so what is the problem?

I tried to download this video on my page here but it doesn’t work so, here is the link:

http://www.youtube.com/watch?v=JA6vRC1xW_c&feature=player_detailpage

 

 

U.S. free speech rights complicate handling of maker of anti-islamic film?????

Well! First of all, this movie didn’t ignite the violence across the middle east as the violence was and is always there, but it gives another excuse for it to explode a bit more. How many suicide bombers per year there? And that movie was not out yet. But, it was the drawing of the prophet and then this crazy guy who wanted to burn the Koran and then the burning of one book and now the movie… and all the other excuses in between. It is an explosive area of the world full of unsatisfied and frustrated men ruled by a religion that gather a lot of extremists and guided by a religious book (and priests) that is also far from to be non-violent – like other religious books we know of.

But, is it abnormal to have such violence in countries that are bombed by another country, which wants to invade and control them? Is it so abnormal to have men furious and mad because those bombs killed their parents, their wives, their children, their siblings and their friends?

Hear me well, I am certainly not pro-Muslim — far from there — but I can understand their rage.

And, talking about the free speech rights? So, somebody do a racist movie that put the world on the fringe on the third world war and they talk about free speech but when a group of people gather in the street and ask calmly for their rights to be respected, they are charged upon by the SWATT guys dressed like killer robots and sparkled with huge weapons, they are tazed, gazed, bear sprayed, arrested, imprisoned, harassed. You call that free speech rights? Where is the freaking logic in all that?

So, if the free speech serve their purpose of spreading hate on a certain part of the world population so they can continue their little wars, then it is big stuff but if the free speech is for their own people asking for their rights to be respected, then it is not OK and they run to the senate to have laws written to suppress that free speech right and to forbid gatherings. Nice hey?

As for the guy who supposedly did it… who knows if it is really him who did all that. Who are the people who financed the movie? I think he is a scapegoat to camouflage the real people and/or organisation behind the scene. Are the medias will drive the focus on that poor guy so people will forget about the real offenders, the ones who financed and really did this movie?

http://news.yahoo.com/us-free-speech-rights-complicate-handling-maker-anti-100029220.html

Seriously???

Do they really think they will shut up people? That people and journalists will just be sheepos and crawlers?

They want YOU to NOT KNOW you are eating contaminated food.

They want these companies to continue to sell contaminated crap to you.

They just want $$$ in their pockets and they do not give a damn about your health.

They want you to not be aware of diseases around your living place so YOU CAN’T protect yourself or your children.

Is it what we really want from our government? They are invading our privacy more and more everyday… will we continue to let them do? With this and the law 78… they want to have complete control over us, complete control about our life and liberties and freedom…. and the only right we will have — if we let them do — will be the right of a slave population, a population of robots.

WAKE UP… while it still time

http://www.theprovince.com/news/information+farm+outbreaks/6657194/story.html

La loi 78, une farce au détriment du peuple!

Tout comme Claude Jacqueline (voir son article ci-dessous), cette situation me hérisse. Bon, d’accord, je ne demeure pas au Québec pour le moment mais j’y ai vécu toute ma vie (à part les 15 dernières années) et ma famille, mes amis/es et leurs enfants y demeure. De plus, ce n’est pas un question d’affaires et de lois québécoises mais bien d’affaires et de lois canadiennes et internationales. Nous ne sommes malheureusement pas les seuls dans cette situation et si cette enclave à la liberté et l’évolution de notre civilisation n’est pas résolue ou est forcée sur la population par le gouvernement, bien, le reste des gouvernements peuvent très bien utiliser la même méthode et instaurer ces lois stupides sur les autres étudiants au travers le Canada et l’Europe.

Je me rappelle lorsque, encore très jeune, les étudiants sont sortis sur la rue pour la loi 101. Si nous n’aurions rien fait à l’époque, l’anglais aurait pris son pied dans notre culture française et nous aurions été éradiqués. Aujourd’hui encore, les étudiants se lèvent en masse pour leur futur, et je les admire car ils n’ont certainement pas l’exemple de beaucoup de parents. La majorité des adultes de maintenant craignent d’élever la voix, ont peur de proclamer leurs opinions. Ils murmurent dans le noir, derrière les portes fermées et n’osent déclamer publiquement leurs désillusions et leurs révoltes. Oui, certains le font mais il n’y a pas foule derrière eux.

Ce que Claude Jacqueline souligne est vital dans l’avenir de notre province, de nos provinces, de notre pays et de notre monde. Le futur de notre civilisation en dépends. À tout âge, nous avons droit à l’enseignement. Nous avons droit d’évoluer, d’atteindre des buts, de réaliser des rêves. Mais qui a les moyens d’améliorer sa qualité de vie, de sortir des méandres de la pauvreté, de s’élever dans son estime de soi, de manifester enfin ces rêves d’une vie, d’être fier de sa réalisation, de montrer au monde entier que même si on est né pauvre on n’est pas nécessairement né pour un petit pain, quand ces études coûtent les yeux de la tête? Qui a les moyens de payer des dizaines de milliers de dollars à une école ou une université alors qu’ils essaient de survivre sur un minable salaire de 7-8 dollars de l’heure tout en payant un loyer qui ne cesse d’augmenter et un brin de bouffe qui gruge la totalité d’un micro salaire?

Si cette loi passe, il y aura en effet 2 classes dans notre société. Les riches et les pauvres… les dirigeants et les esclaves… et ce n’est pas admissible. Ce n’est pas parce qu’on est pauvre qu’on est idiot et il y a beaucoup d’enfants et de jeunes sans moyens financiers qui ont une intelligence bien au-dessus de la moyenne… et vice-versa… ce n’est pas parce que papa et maman ont de l’argent pour payer les études de leur enfant que ça veut dire que l’enfant est intelligent et que son Q.I. brille de mille-feux dans le firmament universitaire… au contraire.

Je crois que les jeunes sans argent n’ont rien contre travailler pour payer leurs études mais il ne faut pas exagérer… un jeune qui travaille ne fait certainement pas 60$ de l’heure alors, gouvernement, restez logique. Hmmmm… rester logique? La logique dans tout ça serait-elle d’enrichir les banques qui font les prêts étudiants???

Dans notre société de maintenant, tout coûte de plus en plus cher. Personne n’est satisfait de ce qu’ils gagnent et en demandent toujours plus pour se payer encore plus de gâteries ou pour essayer d’arriver car ils demeurent dans des maisons ou apart qui sont plus “dignes” de leurs standards sociaux ou parce qu’ils veulent se payer le dernier iPad, le dernier portable super puissant, le X-Box et toute la kyrielle de jeux qui vont avec, les gadgets de cuisine hyper sophistiqués, etc…. Tout augmente… la bouffe, l’essence, les loyers, les vêtements. Monde de fous, monde matérialiste, monde de gadgets. Toujours plus de trucs et de “bébelles”.

Sempiternels insatisfaits.

Mais quand il en vient aux nécessités de la vie, les bases qui font de nous des êtres en évolution — que ce soit l’éducation, la santé, le logement — il faudrait que tout reste dans la réalité.

Je suis aussi une éternelle étudiante. J’adore étudier, lire, écrire. Évoluer autant du point de vue personnel que du point de vue social est important dans la vie de chacun.

Les gouvernements d’aujourd’hui dépensent sans compter, se paient des salaires, des voyages et des comptes de dépenses incroyables, investissent des montants astronomiques dans les installations militaires, l’armement et les guerres stupides, la construction de prisons et de camps de détention, et entraînent les budgets dans des déficits monstres. Ils essaient maintenant de récupérer le plus d’argent possible pour remplir leurs coffres sans s’occuper de la détresse dans laquelle ils plongent le peuple. Ils coupent les pensions des aînés sans vergogne, les laissant dans la misère la plus totale tout en payant des dizaines millions de dollars (si ce n’est pas des centaines de millions) dans une campagne contre l’abus et la maltraitance aux aînés alors qu’ils sont les premiers à les abuser… j’ai vu et entendu l’agressivité, l’impudence, le désintéressement total et l’idiotie des agents s’occupant supposément des investigations contre ces pauvres ptits vieux. J’ai été témoins de plusieurs cas où les aînés, maintenant, se retrouvent dans l’incapacité de vivre une vie normale après avoir travaillé dans leur pays toute leur vie… une honte!

Ils veulent augmenter les coûts des études; réduire les soins de santé, réduire au minimum les employés dans les hôpitaux et les écoles tout en employant de plus en plus de gens dans leurs départements gouvernementaux. Ils dépensent sans compter pour changer des milliers d’ordinateurs, des milliers d’écran plats, si ce n’est pas plus car faut faire chic et avoir son nouvel ordi branché sur 2 ou 3 écrans plats… ça fait important. Ces ordinateurs sont pourtant récents mais… bon… et quelques millions aussi pour les nouveaux programmes qui vont avec, et les trainings pour les milliers d’employés car ces programmes sont plus compliqués… et les employés enragent car ça ne fonctionne pas bien et les gens enragent car ça prends 3 fois plus de temps pour être servis. Oh! Et aussi des meubles neufs, des rénovations pour moderniser l’office, des chaises ergonomiques, des fauteuils et des chaises de cuirs fins pour le bureau du patron et des tables de teck pour la salle de conférence, des toilettes qui flush toute seule, des robinets automatiques, du marbre un peu partout. Dans un hôpital où je suis allé récemment, il y avait des centaines d’ordinateurs dans un grand couloir du sous-sol, de même que des appareils médicaux… presque neufs… Pourquoi?

Bref, notre civilisation a besoin d’un brin de ménage, d’un retour aux sources, d’une illumination de la logique humaine… bref… notre civilisation a besoin d’un bon coup de balai car il y a beaucoup d’araignées dans le grenier.

Nous avons besoin de retrouver le chemin vers le RESPECT de l’autre.

_____________________________________

Bulletin électronique Mondialisation.ca
Loi 78 « Loi permettant d’instaurer la dictature pour le bien des nantis, du monde des affaires et de la politique »
par Claude Jacqueline Herdhuin
Le 19 mai 2012
Quand je lis « Loi permettant aux étudiants de recevoir l’enseignement dispensé par les établissements de niveau post-secondaire qu’ils fréquentent », je sens comme une poussée d’urticaire m’envahir…En effet, cet intitulé atteste à quel point notre gouvernement nous prend pour des imbéciles. Il prétend, avec l’adoption de la Loi 78, protéger les droits des étudiants désireux de pouvoir étudier malgré la grève, votée démocratiquement, par les différentes associations étudiantes. DÉMOCRATIQUEMENT. Au Parlement, cet après-midi (le 18 mai), 68 élus ont voté pour cette loi et 48 contre. Le gouvernement de Jean Charest argue qu’il s’agit d’une décision démocratique, les élus représentants du peuple ont exercé leur droit de vote. Une seule chose me dérange : les étudiants recourent aussi au vote et la grève est votée DÉMOCRATIQUEMENT.

Si je comprends bien la logique du pouvoir, quand le Parlement vote une loi, il agit démocratiquement, par contre quand les étudiants votent une grève, ils ne respectent pas les droits des étudiants (minoritaires comme en attestent les votes aux assemblées générales) de recevoir l’enseignement dispensé par les établissements de niveau postsecondaires qu’ils fréquentent. J’avoue ne pas comprendre, ou plutôt trop bien comprendre. Ce qui est vrai pour nos dirigeants ne l’est pas pour les simples citoyens que sont les étudiants.

Mensonge et manipulation. Le gouvernement de M. Charest n’a pas hésité à recourir aux campagnes de désinformation et de salissage. Les étudiants sont des enfants gâtés, ils refusent de payer cinquante sous de plus par jour (M. Martineau insiste lourdement sur ce chiffre dans son article du 29 avril dans Le Journal de Montréal), alors que dans son article « Faire accroire », paru dans Le Devoir du 28 avril, Denise Bombardier s’efforce de nous démontrer que les étudiants québécois sont bien moins bons que ceux des autres provinces.

Ces derniers mois, nous avons, une fois de plus, pu constater à quel point les médias et le pouvoir avancent main dans la main pour mener une guerre de désinformation. Les étudiants ne sont pas la bande de paresseux, casseurs et irresponsables que l’on voudrait nous faire croire. Ils en ont reçu plein la figure (pour rester polie), nombreux ont été blessés. D’autres ont déraillé (mais pourquoi leur refuser le droit que l’on accorde à la police d’en mettre trop…) Un soir, j’étais en face de la Grande Bibliothèque , la police occupait le boulevard Maisonneuve. J’ai remarqué un policier, la quarantaine, casqué, armé, rempli d’adrénaline à l’idée de se payer de l’étudiant. Je me suis approchée de lui et lui ai demandé poliment si la manifestation avait commencé. Vu mon âge, pour lui, il était clair que je n’étais pas une étudiante (pourtant, je suis étudiante au doctorat!). Il a donc pris le temps de me répondre. Pendant quelques secondes, sa mâchoire s’est détendue. Je l’ai remercié et ai ajouté « ils ont toute ma sympathie ces jeunes ». Dérouté, il m’a souhaité une bonne soirée avant de se retourner vers le square Gamelin. J’ai vu sa mâchoire se contracter, son regard est devenu fixe. Il était prêt à l’attaque.

Jean Charest et ses acolytes savent utiliser cette dualité que nous avons tous. Mi-ange mi-démon. D’autres avant eux l’ont fait. Tiens, je pense à Hitler (celui qui enfermait les juifs dans des camps). Combien de livres n’a-t-il pas fait brûler, combien d’oeuvres d’art n’a-t-il pas fait détruire!

Toute dictature mise sur l’ignorance pour régner. En augmentant les frais de scolarité, le gouvernement ferme les portes des universités aux plus démunis. Ce faisant, il protège une classe privilégiée qui seule pourra se payer des études. Une société à deux vitesses, d’un côté les riches de l’autre les démunis. Les frais de scolarité servent de barrière entre les classes sociales. Je sais… comme dit ma coiffeuse, une femme pourtant très intelligente, « ils (les étudiants) paient bien pour leur cellulaire… pis ils vont dans le Sud ». Ce ne sont pas tous les étudiants que je connais qui vont dans le Sud… Pis, la question n’est pas d’avoir un cellulaire ou non, mais de pouvoir rêver d’autre chose que d’avoir un cellulaire. Les études, c’est pour apprendre, comprendre et rêver à un monde différent. Aller à l’université, n’en déplaise à Mme Bombardier, ce n’est pas seulement pour entrer sur le marché du travail le plus vite possible et devenir enfin adulte (donc un consommateur). C’est fréquenter un milieu où l’argent n’est pas le seul sujet de conversation, un monde où on peut se permettre d’être désintéressé. Je vais à l’université, à cinquante-sept ans, pour le plaisir. Cela ne m’empêche pas d’être adulte, responsable, d’avoir un métier et d’élever ma fille de dix-sept ans. Les études, c’est ce qui, comme lorsque nous étions enfants, nous permet de refaire le monde, de rêver à un monde meilleur, grâce aux connaissances.

Avec la Loi 78, ce rêve est gravement mis en danger. Les droits fondamentaux et civils des citoyens sont niés et le gouvernement nous prépare une société où seules deux classes existeront : les dirigeants et les esclaves. Les premiers, issus de classes sociales aisées, auront fait des études, les autres issus de milieux plus défavorisés n’y auront pas accès et seront condamnés à ne pas avoir d’autres rêves que ceux que leur autorisera la classe dominante.

Claude Jacqueline Herdhuin

De retour… encore une fois :)

Voilà! Il y a des jours où on fait des réalisations, où on se rends compte qu’on ne fait pas la bonne chose… c’est ce qui m’a cliqué ce matin. J’écris beaucoup, je lis beaucoup, je commente aussi beaucoup…. mais pas sur mon blog… ce qui ne devrait pas être car les commentaires que je laisse au bas des articles ne seront que lu brièvement, peut-être, que par une poignée de personnes.

Alors, j’ai décidé de mettre les articles en question sur mon blog (faut que je trouve comment mettre l’article au complet et pas seulement le lien… qqu sait comment?) et vous faire partager mes idées, mes opinions, mes amours et mes … euh … explosions 🙂

Alors, à bientôt, mes amis

Back again

You know, I just realized something… I don’t write in my blog as much as I want and as much as I should… I read a lot of articles and add comments… but those comments will be read only by the ones who read this particular article on this particular site…

So now… that’s it, I will find how to put the article on my blog (not just the link… somebody knows how to do it???) with my comments so, I can share with more people.

See you a bit later 🙂